jeudi, 16 juin 2016 22:57

Découverte de la Vallée de Misère, dans les Alpes Mancelles

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Saint Léonard des Bois Saint Léonard des Bois Seb Cismondo

Cela faisait un petit moment que j'en avais entendu parler, de ces fameuses Alpes Mancelles, il était temps que j'aille y jeter un œil par moi-même... C'est l'occasion qui a fait le larron, le parc Normandie-Maine organise régulièrement des sorties découverte, et mercredi dernier justement nous sommes allés découvrir la Vallée de Misère, près de Saint Léonard des Bois dans la Sarthe. Dans les Alpes Mancelles, donc. Un premier contact qui me donne envie d'y retourner !

 

phoca thumb m morvan phoca thumb m erwan

Commençons par présenter un peu nos deux guides... Tout d'abord Morvan Debroise (à gauche, avec son inséparable boîte à échantillons) que j'avais déjà rencontré lors de la sortie aux Gorges de Villiers, et Erwan Blottière (à droite), qui est chargé de mission Natura 2000 - car la Vallée de Misére est un site classé Natura 2000. Et comme je commence à connaître un peu Morvan, cette fois-ci je suis venu armé... D'un calepin et d'un stylo, pour prendre des notes ! Bien m'en a pris, mais par contre il faut dire qu'il n'est pas évident de jongler entre la prise de notes, l'appareil photo, et les bâtons de marche nordique... Je n'ai donc pas pu tout immortaliser. Il faudrait que j'essaie de me trouver une sangle de poitrine pour l'appareil photo... Mais en même temps, j'ai un problème d'épaule, des contractions musculaires provoquées par la station debout qui apparaissent au bout d'une heure de marche en moyenne, et le fait de manipuler régulièrement le sac à dos en retarde voire en empêche purement et simplement l'apparition... Dilemme, donc. Mais passons.

Pourquoi les "Alpes Mancelles" ?

La légende veut que ce nom ait été donné à la région par un ermite au VIIe siècle, qui après avoir traversé les Alpes en venant de Rome, aurait décidé de ne s'arrêter qu'en présence d'un paysage lui rappelant ces dernières. On retrouve d’ailleurs son nom dans une commune toute proche, Saint Céneri le Gérei, où un monastère lui fut dédié (monastère détruit par les Normands au XIe siècle).

Pourquoi ce nom, la "Vallée de Misère" ?

Voilà une question que, je pense, nous avions tous en tête... Il faut savoir que le grès Armoricain (ci-dessous), en se désagrégeant, appauvrit le sol, et si aujourd'hui la zone est couverte de forêts, il n'en a pas toujours été ainsi - il s'agissait par le passé d'un paysage dégagé et peu propice à l'agriculture, seuls les paysans les plus pauvres venaient y faire paître leurs troupeaux de moutons et de chèvres, seules espèces tolérant ce milieu, d'où le nom...

phoca thumb m carrierre gres armoricain2 phoca thumb m gres armoricain phoca thumb m pierrier1

Vous pouvez voir sur les photos ci-dessus la roche composant le sous-sol : le grès Armoricain. Formé par des dépôts de sable soumis à une très forte pression et chaleur à l'époque où un océan recouvrait la région (vers -650 millions d'années d'après mes notes), c'est une roche très dure qui a longtemps été exploitée et qu'on retrouve dans les édifices de la région. Vous pouvez voir ici une carrière (à gauche). À droite, il s'agit d'un pierrier, formé il y a environ deux millions d'années par le lent jeu de l'eau qui gèle et fait éclater la roche...

Autre conséquence de la présence d'un océan : on y retrouve des fossiles !

phoca thumb m carreirre ardoises phoca thumb m caldera

Mais il n'y a pas non plus que du grès... Sous ce qui ressemble à un bassin se cache en fait une ancienne carrière d'ardoises taillées dans du schiste ordovicien. Il y en a un peu partout dans la région. Elles furent abandonnées à cause de leur qualité médiocre. Et si vous regardez bien - elle n'est pas facile à repérer ! - vous apercevrez aussi une caldeira (à droite), vestige d'un ancien volcan dont le cratère s'est effondré... Si si, y'a un creux, c'est elle :)

Natura 2000 ou la préservation du milieu

Comme je l'ai dit plus haut, la Vallée de Misère est l'un des 11 sites classés Natura 2000 du parc naturel régional Normandie-Maine. La forêt ici est spontanée - rien n'a été planté. Par contre, et cela peut surprendre au premier abord, on lutte contre la nature afin de préserver des milieux ouverts tels que les pierriers, qui sont les habitats d'espèces qui ne pourraient pas se maintenir sans eux. On travaille notamment au déboisement de pierriers, et au battage de fougères, qui sans cela envahiraient tout. Maintenir la pauvreté des sols favorise également la diversité des espèces.

Chaque pays Européen est libre de sa politique en ce qui concerne la gestion des espaces Natura 2000. En France, aucune action n'est imposée aux propriétaires, on préfère fonctionner avec un système d'accompagnement - avec toutefois depuis quelques années une procédure de gestion d'incidence pour évaluer l'impact des différents projets envisagés sur le milieu.

Ça, euh... C'est une feuille

Ce fut ma réponse au petit quiz de Morvan sur les feuilles... Je serais bien en peine de mettre des noms dessus ! Il va falloir que je m'améliore d'ailleurs... Pour un fils d'horticulteur et de fleuriste, ça la fout mal...

phoca thumb m digitale pourpre gobe mouche2 phoca thumb m jacinthe des bois2

Bon, alors là, je vais essayer de les retenir, pour avoir l'air moins ignare la prochaine fois... L'un des intérêts de faire ces sorties de groupe avec un guide, c'est justement de pouvoir profiter de ses connaissances, et Morvan est intarissable sur la flore !

À gauche, vous avez la digitale pourpre, aussi nommée gobe-mouche. Les petits insectes ne peuvent pas y pénétrer, mais les plus gros eux se font prendre... C'est une plante toxique, mais aussi une plante médicinale, qui a pour propriété d'accélérer le rythme cardiaque.

À droite, c'est la jacinthe des bois - ici, elle est en fruits. Elle tire paraît-il son nom de la mythologie Grecque : Hyacinthe, jeune homme aimé d'Apollon et de Zéphyr, serait mort accidentellement (enfin plus ou moins...) alors que qu'Apollon lui enseignait le lancer du disque - Zéphyr aurait fait dévier la trajectoire du disque d'un souffle, par jalousie. La fleur serait née de son sang. Mais bon de toute façon on connaît la suite, Georges (Brassens) nous l'a racontée, le professeur Nimbus est arrivé...

Retour à Saint-Léonard-des-Bois

phoca thumb m haut fouche phoca thumb m anes

Nous voici sur la fin de notre ballade, de retour à Saint-Léonard-des-Bois, avec une superbe vue sur le Haut Fourché que je n'avais pas eu le temps de prendre à l'aller, ainsi que... Non mais qu'est-ce que ça veut dire ? Nous avons marché pendant deux heures, et eux ils étaient là...

Bon, pour conclure, nous nous sommes gentiment moqués de Morvan à cause de ses quelques "si je ne me trompe pas..." mais qu'il se rassure : son intervention a été appréciée :) (celle d'Erwan aussi d'ailleurs). Et ce sera avec plaisir que je referai une sortie avec l'un ou l'autre - ou les deux !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Lu 1342 fois Dernière modification le vendredi, 17 juin 2016 00:31
Seb

Transfuge d'Ile-de-France venu se mettre au vert en Normandie :)

Randonneur et photographe amateur ainsi qu'entrepreneur en ligne et n'ayant pas peur de l'objectif, attendez-vous à découvrir sur ce site de nombreuses photos mais aussi vidéos.

www.normanddadoption.com
Plus dans cette catégorie : « Fête de la randonnée à Carrouges (suite)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En direct du blog

Dernières photos

Commentaires

Ce site utilise des cookies.