lundi, 30 mai 2016 13:39

Fête de la randonnée : les gorges de Villiers

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Hier a eu lieu la seconde partie de la Fête de la Randonnée - pour moi, cela s'est passé aux Gorges de Villiers, près de Saint-Ouen-le-Brisoult. Oui oui je sais, il me reste des photos à publier sur la sortie de samedi à Carrouges... Pas d'inquiétude, je vais m'en occuper :)

 

Si vous y allez (ce que je vous conseille vivement !), méfiez-vous de votre GPS, le mien sur la fin a voulu me faire prendre des chemins forestiers !!! En fait en arrivant à proximité de Saint-Ouen-le-Brisoult, si comme moi vous venez de Sées, ouvrez bien les yeux il y a des panneaux marqués "Gorges de Villiers"... À partir de là, abandonnez votre GPS et suivez les panneaux.

Une fois sur place, vous trouverez des panneaux informatifs et, s'il en reste, des dépliants... Je vous conseille de les étudier un moment avant de démarrer : les Gorges de Villiers rassemblent de nombreuses zones très différentes, habitats d'espèces spécifiques... Par exemple...

phoca thumb m pierrier1 phoca thumb m pierrier2

Le pierrier

Le pierrier des Gorges de Villiers est issu d'une alternance de périodes glacières et de périodes plus chaudes, au quaternaire. Vous avez ici deux vues, l'une au début de la randonnée à la descente - il y a un passage sur le côté, mais attention, par temps humide, ça peut glisser, c'est l'un des rares passages un peu difficiles - l'autre prise depuis le versant opposé. C'est le royaume du lézard vivipare et du lichen.

Une mygale en Normandie !

Vous y verrez aussi beaucoup de forêt, et une lande, dans laquelle on combat la fougère qui sinon envahirait tout ne permettant pas à la lande de se régénérer, habitée paraît-il par une petite mygale... Mais pas d'affolement, ce n'est pas une espère exotique ;) Avec seulement un centimètre de long, sa morsure est, nous a dit notre guide, similaire à une piqûre de guêpe... De plus elle vit dans le sol, sa toile rayonnant depuis son abri souterrain, à l'affût.

Je n'ai malheureusement pas pu photographier cette lande, pas plus que de nombreuses vues près de la rivière y-compris la fameuse "source chaude", qui reste à 15° 365 jours par an... En hiver, avec les différences de température, on peut même la voir fumer. Conclusion il faudra que j'y retourne en hiver ! Mais j'y retournerai même avant ça, car j'ai repéré plein de belles photos à faire... Comme ce pont par exemple, qui doit être magnifique par temps ensoleillé avec les reflets sur l'eau, ou cette chapelle qui à ce qu'on m'a dit se trouve entourée d'une sorte de halo lorsque les conditions d'ensoleillement sont bonnes...

phoca thumb m pont phoca thumb m chapelle1 phoca thumb m chapelle2

Vous trouverez derrière ladite chapelle un puits auprès duquel vous pouvez aller faire un vœu si vous souhaitez vous marier dans l'année. Moi je n’ai pas essayé, mais par contre j'irai le photographier à l'occasion :)

Parmi les choses que je n'ai pas pu photographier - mais qui ne perdent rien pour attendre - tout près du pierrier se trouve aussi une grotte dite "des demoiselles" dont la légende veut qu'elle soit habitée par la fée Gisèle de Normandie. Ladite fée fournirait, dit-on, en échange de cadeaux, une charrue et deux bœufs, permettant ainsi au paysan venu la solliciter de travailler sa terre. Par contre ce n'est que pour la journée, les nouveaux outils disparaissant le soir venu...

Le marais

Autre type de paysage, autre habitat : le marais. J'y ai fait, je pense, l'une de mes meilleures photos à ce jour !

phoca thumb m marais phoca thumb m libellule1

Cette libellule vient tout juste de se libérer de sa chrysalide, elle attend que le sang gonfle ses ailes pour pouvoir s'envoler... Ce qui prend une heure ou deux. C'est grâce à cela que j'ai pu revenir, après la fin officielle de la randonnée, avec notre guide qui justement voulait retourner la photographier... Je me suis mis en remorque, et j'ai fait une bien meilleure photo que celles faites au premier passage - sans le groupe j'ai pu avoir un meilleur angle.

Voici qui conclut cette première sortie aux Gorges de Villiers, mais comme je disais, j'y retournerai dans quelques temps... Pas tout de suite, les histoires de carburant et autres raffineries à l'arrêt ne me le permettent pas je préfère être prudent - il y a quand même bien 45 minutes de route depuis Sées - mais je garde à l'esprit toutes les photos que je n'ai pas pu faire ! Avec un peu de chance je mettrai peut-être même la main (au figuré...) sur cette mygale.

Lu 562 fois Dernière modification le lundi, 30 mai 2016 20:10
Seb

Transfuge d'Ile-de-France venu se mettre au vert en Normandie :)

Randonneur et photographe amateur ainsi qu'entrepreneur en ligne et n'ayant pas peur de l'objectif, attendez-vous à découvrir sur ce site de nombreuses photos mais aussi vidéos.

www.normanddadoption.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En direct du blog

Dernières photos

Commentaires

Ce site utilise des cookies.